Le blog de Jacqueline Picca Dubreuil

Le blog de Jacqueline Picca Dubreuil, candidate du Mouvement Pour la France aux élections législatives de 2007 dans la deuxième circonsciption de Nantes.

23 mai 2007

Programme : La Famille

parentsLa famille

I Le constat
II Nos propositions

I Le constat
1) Le cadre menacé
Le cadre privilégié de la famille reste le mariage, gage de stabilité de la société, il assure aux membres de la famille une assistance mutuelle. Le mariage souffre aujourd'hui d'attaques violentes qui visent à en faire un mode de vie particulier alors même qu'il est depuis des siècles le lieu privilégié de l'épanouissement des hommes. Il est nécessaire de réaffirmer et de consolider cette institution et d'inciter les Français à se marier.

2) Un rôle éducatif relativisé
La déresponsabilisation des familles dans l'éducation de leurs enfants a eu des conséquences catastrophiques sur l'échec scolaire et sur la délinquance. Il faut à tout prix par des mesures dissuasives et incitatives refaire des parents les premiers acteurs de l'éducation de leurs enfants.

3) Un apport à la société non reconnu
La famille joue un rôle essentiel dans la pérennité mais aussi dans la stabilité et la sécurité d'une société. Le vieillissement de la population met en danger notre système de retraite et plus largement tous les mécanismes de solidarité intergénérationnelle. Les difficultés économiques rencontrées par les familles françaises expliquent cette frilosité face à la natalité. Il faut cesser aussi les taxations sur les biens des familles.

4) Un besoin de stabilité
Parce que la mission de père ou de mère de famille est une mission délicate, il faut que la société apporte aux familles les soutiens nécessaires leur permettant la mener à bien. La stabilité est un élément essentiel du bien être des familles, il faut aider les familles à y parvenir en leur offrant les outils nécessaires.

5) De la conception à la mort
Si la vie commence avec la conception et s'arrête avec la mort naturelle, la famille ne cesse pas d'exister avec le mariage des enfants, il faut aider les familles à soutenir leurs anciens dans l'épreuve de la vieillesse. La vieillesse est un des grands enjeux du siècle à venir, il faut relever ce défi en inventant une approche moderne des solidarités entre générations.

II Nos propositions
1) Le cadre menacé
1.1 Inscrire le mariage dans la Constitution comme étant l'alliance d'un homme et d'une femme dans le but de former une famille.
1.2 Refuser le mariage homosexuel et l'adoption des enfants par des couples du même sexe.
1.3 Soutenir l'institution du mariage par une politique d'incitation fiscale et remettre en cause l'alignement (concédé aux lobbies homosexuels en 2004 par le ministre des Finances de l'époque, Nicolas Sarkozy) du régime fiscal des pacsés sur les couples mariés.
1.4 Créer un ministère de la Famille afin que la politique familiale ne soit plus perçue comme un secteur parmi d'autres de la politique sociale.

2) Un rôle éducatif relativisé
2.1 Suspendre (voire supprimer, dans les cas les plus graves) les allocations familiales pour les parents coupables de manquements graves dans l'éducation de leur(s) enfant(s).
2.2 Rendre obligatoires les réunions de professeurs et de parents d'élèves.
2.3 Abolir l'ordonnance de 1945 sur les mineurs délinquants.
2.4 Subordonner le versement des allocations familiales à l'apprentissage intensif de la langue française de la part des parents.

3) Un apport à la société non reconnu
3.1 Réserver les allocations familiales aux familles de nationalité française au service d'une grande politique démographique nationale.
3.2 Instaurer un revenu parental d'éducation (RPE) de 1 000 euros nets mensuel, ouvrant droit à la retraite.
3.3 Favoriser le troisième enfant en instituant un quotient familial pour les retraites.
3.4 Supprimer les droits de succession (un bien acquis doit pouvoir se transmettre)
3.5 Supprimer l'ISP pour endiguer la fuite des cerveaux et des capitaux.

4) Un besoin de stabilité
4.1 Faire de l'accession à la propriété une priorité nationale.
4.2 Créer un prêt familial à taux zéro pour l'accession à la propriété d'un logement social (intérêts pris en charge par l'État).
4.3 Mettre en place des modes de garde adaptés.
4.4 Lancer un grand plan national de développement des crèches d'entreprise.

5) De la naissance à la mort
5.1 Retarder le plus possible l'entrée des personnes âgées dans les maisons de retraites en favorisant les aides à domicile.
5.2 Faire  un  grand  plan  d'aide  aux  familles  des  malades   atteints  de  la  maladie d'Alzheimer...
5.3 Il faut mettre en place une grande politique de soins palliatifs, seule alternative au désespoir et à la souffrance morale des personnes en fin de vie.
5.5 Défendre la vie de la conception à la mort naturelle

Posté par Picca à 15:48 - Programme - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire